Cerisier tardif

Cerisier tardif

Prunus serotina

Description

Le cerisier tardif est un arbre à feuillage caduc pouvant atteindre une hauteur de 20 m en Europe. Son écorce est gris foncé et se fissure avec l’âge.
Les feuilles sont de forme elliptique à lancéolée (12 cm de long pour 5 cm de large). Elles sont coriaces et munies d’une fine dentelure dirigée vers l’avant. Leur face supérieure est de couleur vert foncé luisante et est lisse, tandis que leur face inférieure est plus claire et est pubescente le long de la nervure principale.
En automne, elles deviennent jaunes avant de tomber.

Les fleurs sont blanches et font environ 1cm. Elles sont légèrement pédicellées (3-6 mm) et réunies en grappes de 10 à 15 cm.

Le fruit est une sphère de couleur rouge foncé à noir et large de 8–10 mm. Il est comestible.

En savoir plus sur Wikipedia ou Lelision

 

 

Raison de son statut

Il a été introduit en Europe en 1629 en tant que plante ornementale ou d’intérêt commercial, dans l’espoir que son bois soit aussi recherché qu’aux États-Unis d’Amérique. Mais il est devenu ces dernières 40 années une des plus importantes plantes envahissantes des forêts et lisières – comme dans le sud-ouest de la France, en Belgique, en Hollande ou en Allemagne.

Nombre d’entre elles tendent à s’étendre et à densifier leurs populations suite à la coupe de leurs parties aériennes. Elles ont souvent une forte capacité à rejetter de souche ou à produire des drageons et des stolons.

 

 

Pratiques de destruction

Lutte mécanique, chimique et biologique, notamment par Chondrostereum purpureum, résultats en cours.

Dans certains cas, le cerisier tardif devient même un allié en offrant une ambiance forestière favorable à la régénération du hêtre.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/38/d591519948/htdocs/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405