Araignées

2015-09-05_12.03.24

Description

Les araignées sont dotées de huit pattes et ne disposent ni d’ailes ni d’antennes ni de pièces masticatrices dans la bouche. Leurs yeux peuvent être simples ou multiples. Elles sécrètent de la soie qui sert à produire le fil qui leur permet de se déplacer, de tisser leur toile ou des cocons emprisonnant leurs proies ou protégeant leurs œufs ou petits, voire de faire une réserve provisoire de sperme ou un dôme leur permettant de stocker de l’air sous l’eau douce.

Il existe plus de 45000 espèces d’araignées dans le monde, toutes étant prédatrices mis à part une espèce, majoritairement herbivore. Les araignées jouent donc un rôle majeur dans la régulation des populations d’insectes.

En savoir plus sur Wikipedia

 

Raison de son statut

Les araignées sont très souvent mal aimées, voir craintes, notamment via l’arachnophobie. Sans aller jusqu’à la maladie, beaucoup d’hommes (jusqu’à 10%) et surtout de femmes (50%) peuvent avoir peur des araignées.
Cette peur est totalement infondée, puisque la grande majorité des araignées sont inoffensives pour l’être humain. Quelques rares espèces peuvent être mortelles, mais elles sont inexistantes en Europe, et surtout, il faut bien garder en tête que l’araignée n’a absolument aucun intérêt nous attaquer : nous ne sommes pas une proie pour elles, s’attaquer à nous lui ferait perdre du temps, de l’énergie, du venin voir, sa vie.
Et si vous pensez encore que vous vous êtes fait « piquer » par une araignée, oubliez cette idée reçue, non seulement les araignées ne piquent pas, elles mordent, mais surtout, elles ne se nourrissent pas de sang.

Cette peur est malheureusement encore et toujours alimentée par de nombreuses rumeurs, articles alarmants, sans oublier les films d’horreur et autres médias qui influencent les âmes sensibles.

 

Pratiques de destruction

Les personnes phobiques des araignées peuvent se mettre rapidement à la recherche d’araignées pour les tuer. Sans même être phobiques, beaucoup (trop) de personnes vont les tuer dès qu’ils en voient, sans raison, par « réflexe » et par habitude.

061108-garfield-araignee---fete
Mis à part l’information, il est difficile de raisonner ces personnes, qui vont souvent être les premières à se plaindre de « l’invasion » de moustiques et autres insectes, alors même qu’ils détruisent leurs prédateurs.

27.11.15 : Australie, il menace et tue une araignée, la police intervient

 

Solutions alternatives

En réalité, il n’y a aucun intérêt à chasser et à tuer les araignées de votre habitat. Elles y sont adaptées et vous sont utiles pour faire la chasse aux insectes. Évidemment, rien ne vous empêche d’ôter les toiles gênantes, que ce soit sur des objets ou des endroits que vous utilisez ou sur des objets d’exposition ; mais ne soyez pas maniaque au point de supprimez toutes les toiles de votre vue : les toiles des angles des murs ou des plafonds ne vous cause aucune gêne réelle, et toute votre habitat n’a pas vocation à être admiré dans son intégralité.

Lorsque vous cassé une toile, jetez un coup d’oeil pour voir si vous avez attrapez en même temps son hôte ; si c’est le cas, déposez la n’importe ou, elle fera bien vite une nouvelle toile.

14 mars 2017 : Une étude révèle l’appétit vorace des araignées

 

Exemple de cohabitation

Lunox

Tout d’abord, apprenez que les araignées ne s’intéressent pas à nous. Elles sont 100% carnivore à part deux espèces omnivore, mais dans tous les cas elles ne vous suceront jamais le sang. Vous entendrez souvent parler de cas ou le médecin à confirmé la morsure comme étant celle d’une araignée, mais, la majorité du temps ce sera seulement pour ne pas vous contrarier, les médecins n’étant pas diplômé en entomologie. Les araignées sont pour la plupart incapable de percer la peau humaine, et même si elles pouvaient y arriver, pourquoi le feraient-elles? Si vous allez vous amuser à les prendre avec vos main et à les serrer, alors il ne faut pas s’étonner, mais à part ça il est quasiment impossible de se faire mordre. De plus une grande majorités de ces rares morsures sont à sec, cet-à-dire sans venin et il n’existe que très peu d’espèces dangereuses en France, même la veuve noir ne provoquera quasiment jamais la mort à moins d’être allergique ou en état de grande faiblesse et encore. Il y a aussi actuellement la Loxosceles rufescens qui fait parler d’elle, mais il n’y a eu que très peu de cas d’envenimations sévères, même si les journaux donnent l’impression par des récits différents qu’il s’agit d’une épidémie. De plus ces réactions serait du à des allergies, en réalité le venin de cette espèce ne serait pas très dangereux.
Par contre il y a plein d’avantage lié à la cohabitation avec les araignées, en effet elles sont de très bon régulateurs de mouches, moustiques, blattes, mites etc… un petit témoignage personnel voilà trois ans que je ne prends plus la peine de mettre les araignées de chez moi dehors et voilà trois ans que je ne me suis pas fait piquer par un moustique, avant je faisais des allergies à leurs piqures jusqu’en plein mois de janvier quand il neigeait, par contre de morsure d’araignée zéro, en plus un proverbe dit qu’une maison avec des belles toiles d’araignées est une maison saine.
Alors n’hésitez pas à leur laisser la paix, elles respecteront leur contrat !

J’observe actuellement une Eratigena atrica qui vit en total liberté chez moi, cohabite avec deux Pholcus phalangioides et deux Steatoda grossa, j’ai observé des jeunes Nuctenea umbratiqua vivre sur la toile d’adulte de leur espèce ou même d’Araneus diadematus et de chaparder les proies trop petites pour elle.