Héron cendré

Ardea cinerea

0021

© Daniel Magnin

 

Description, cycle biologique

Il se caractérise par un long cou, un long bec pointu et de longues pattes.

Il atteint en général 95 cm de hauteur et une envergure de 1,85 m pour une masse de 1,5 à 2 kg. Le Héron cendré présente un plumage à dominante grise.

Il peut vivre jusqu’à 25 ans.

 

Le Héron cendré se nourrit le plus souvent de poissons, mais il n’est pas exclusivement ichtyophage. En effet, son régime alimentaire est également composé de batraciens, de reptiles, de crustacés, de petits mammifères (musaraignes d’eau, campagnols, mulots et rats), d’oiseaux et même de végétaux (bourgeons). Le Héron cendré ne néglige pas non plus les insectes et les mollusques terrestres et aquatiques.

En savoir plus sur Wikipedia ou Lelision

 

 

Raison de son statut

Les pêcheurs et pisciculteurs ne l’apprécient pas de par son régime alimentaire : le héron a une réputation de mangeurs de poissons, les pêcheurs n’aiment pas la concurrence, les pisciculteurs n’aiment pas les gêneurs. Pourtant, le héron ne se nourrit pas exclusivement de poissons, et il ne va pas s’attaquer aux mêmes proies que les pêcheurs.

 

 

Pratiques de destruction

Protégé depuis 1974, il peut cependant être effrayé afin qu’il s’enfuie des zones ou on ne le tolère pas.

 

27 décembre 2016 : Corneilles, pies, cormorans, blaireaux et hérons dans le viseur des chasseurs (Belgique)

1er février 2017 : Après le loup, les cormorans !