Vison d’Amérique

Vison_Amerique

Mustela vison

 

Description, cycle biologique

Dans la nature, les mâles atteignent de 900 g à 2 kg, pour une longueur allant de 58 à 70 cm queue comprise. Une femelle pèse de 600 g à 1,2 kg, pour 40 à 65 cm de long.

La forme sauvage est brune, les nuances varient selon les lignées et les régions, du brun clair au brun-roux, jusqu’aux visons bruns foncés, presque noirs. Elle se distingue par une tache blanche sur le menton quasi systématique, et parfois par quelques touches de blanc disséminées sur le ventre.

Le Vison d’Amérique est un carnivore strict. C’est un prédateur opportuniste, inféodé à tout type de milieux aquatiques. Selon son habitat, le vison consomme plus ou moins de poissons, de mammifères, d’oiseaux, d’amphibiens, de crustacés ou d’insectes de façon variée… Les traces de végétaux dans les excréments ne sont qu’anecdotiques.

En savoir plus sur Wikipedia ou Lelision

 

 

Raison de son statut

Elevé intensivement en Europe et en Russie, notamment au XXe siècle. Des spécimens importés à cet usage se sont échappés et ont formé par la suite des populations dans le reste de l’hémisphère nord. Sa présence en Europe est indésirable car il est en concurrence avec une autre espèce de Mustélidés déjà gravement menacée, le Vison d’Europe

 

 

Pratique de destruction

Il est chassé et peut être piégé de par son statut de nuisible.

14 novembre 2013 : les raids de libérations de vison se multiplient

17 février 2015 : Emagny : autorisation annulée